Créer un site internet

Présentons-nous

Yan SIGNORET

Img 0246

Fasciné par les chevaux depuis ses huit ans, c'est vers l'âge de dix-huit ans, après l'obtention du brevet d'animateur, qu'il débute son chemin équestre en débourrant des chevaux.

Son amour pour la nature et les grands espaces l'amène à se révéler comme cavalier d’extérieur, de randonnées où il éprouve ses premières sensations de légèreté lors de transhumances, se remémorant les yeux pétillants, l'odeur de la chaleur de bêtes, les frissons des montées d'adrénaline et tous ces chevaux rencontrés lui ayant permis de vivre ces riches instants.

Au retour de l'armée, il effectue un stage en tourisme équestre et gère pendant deux ans une écurie à prédominance obstacle. À vingt-quatre ans, Yan passe le diplôme d'ATE; sa carrière dans l'enseignement commence et se poursuit avec la rencontre de Jean-Marie Laurent qui lui transmettra l'amour du dressage et lui permettra d'accéder aux vrais ressentis Équestres.

Dans une réelle volonté de compréhension du cheval et une attention permanente de créer un partenariat avec les chevaux qu'il rencontre, Yan se cultive et s'imprègne des méthodes éthologiques qu'il continue de pratiquer dans l'éducation ou la rééducation des chevaux.

Il poursuit son parcours avec la collaboration de Paul Triadou, artiste de spectacle équestre, se basant sur « l'équitation centrée » où il évoluera en voltige cosaque ainsi que dans le travail et le débourrage des entiers de la compagnie.

C'est en 1995, avec la connaissance d'Unica, sa première jument, que naît l'envie de travailler avec les chevaux qu'il aura fait naître et élevés. Il commencera la vraie transmission de l'équitation en 2000 et en 2002 : Equestryan voit le jour. Son amour pour le spectacle se poursuivra auprès de la compagnie "Anjaï" avant l'ouverture officielle de sa ferme équestre en 2008 où les enfants et les chevaux seront les acteurs majeurs de spectacles et de nombreuses randonnées.

Ses connaissances et son amour profond des chevaux lui amèneront sur sa route des âmes meurtries, blessées par l'homme, qu'il s’efforcera de comprendre et remettre en confiance. C'est dans cette même philosophie qu'il appréciera sa passion du dressage au travers d'Étienne Beudant avec Extérieur et haute école qu'il mettra en pratique page après page dans l'utilisation des moyens ayant en vue l'obtention de différents airs d’école.

 

Solitaire dans sa pratique, il s'ouvre progressivement à la connaissance de pratiquants amoureux des principes des maîtres de l’Équitation de tradition Française.

S'en suivra sa rencontre avec Joël Laugier, au cours de laquelle il montera ses chevaux, l’initiant aux grandes émotions des airs de haute école.

En 2010 et durant deux années, il pratiquera les Arts martiaux avec cette même idée de recherches et connaissances de soi permettant l'amélioration du liant, de la fluidité et l'évidence d'une Équitation centauresque.

Ayant depuis toujours ce souci de bien-être et de compréhension du fonctionnement pour celui qui l'a révélé en tant qu'homme de cheval, il découvre en 2018, l'ancien écuyer du Cadre noir de Saumur, Patrice Franchet d'Esperey et se trouve conquis par cette pratique du mouvement passif et son amplification permettant cette cohésion et cette symbiose nécessaires aux plus beaux échanges entre le cavalier et sa monture dans un juste respect de leur intégrité physique et mentale.

Yan arc

Charlène SIGNORET

186543099 965293117564314 7135341716254035037 n

C'est à l'âge de six ans que Charlène pousse les portes d'un club d’Équitation, à forte prédominance Concours Complet d’Équitation. Elle embrassera cette discipline durant quinze ans en s'orientant rapidement principalement vers les jeunes chevaux.

En parallèle d'un parcours scolaire classique, son amour du cheval ne cessera de croître au fil des ans.

C'est à l'âge de dix-sept ans, en 2004, que sa rencontre avec Jochum l'invitera à se pencher sur la relation Homme-cheval et la fera se détacher progressivement du milieu compétition. Ce dernier la guidera sur ce nouveau cheminement équestre et la poussera à chercher une approche des chevaux plus respectueuse, dans un esprit de partenariat avec ces êtres qu'elle admire et qui la passionnent.

Tout d’abord, grâce aux livres, notamment Baucher, Faverot de Kerbrech et Beudant, elle réalisera les possibilités de cette relation espérée.

En 2010, après l'obtention du diplôme d'enseignant, elle poursuit son expérimentation des techniques dites de tradition dont Jochum sera le principal guide avec la rencontre de différents transmetteurs. Tout en continuant d'enseigner les disciplines du complet et du dressage.

 

Toujours à l'écoute de ce dernier, elle s'oriente en priorité vers un travail sur soi, entre autre par la pratique du tir à l'arc en apprenant à mieux se connaître. Elle se rapproche de la nature profonde du cheval en apprenant à s'écouter, s'observer pour mieux les comprendre et converser avec eux.

Suite à sa rencontre avec l'Ecuyer Patrice Franchet d'Esperey, elle adhère aux principes trouve la juste voie.

Les chevaux qu'elle monte appuient le bienfondé de cette équitation, rassemblant technique et ressentis, dans un travail juste et passionnant visant une coopération pleine et entière de ses partenaires, par des recherches constantes et assidues.

S'inscrivant aujourd'hui dans cette méthode de transmission pour le bien-être du couple cheval/cavalier à la découverte du soi profond, de la biomécanique, du fonctionnement du cheval.

La vraie légèreté et l'échange avec ces derniers demeurent son créneau primordial où l'ouverture d'esprit et les questionnements sont les seules conditions dans la progression sur ce chemin à leur contact.

154475862 916899739070319 483170899750136762 n
  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.